Stratégies d'apprentissage, soutien scolaire et cours particuliers : quelles différences ?

 La mise à jour des stratégies d'apprentissage, tel que je l’entends, se différencie du soutien scolaire et des cours particuliers. En effet, ces derniers visent à permettre à l’apprenant de comprendre une notion dans une matière bien précise : le théorème de Pythagore en maths, l’accord du participe passé avec avoir en français, le prétérit en anglais, la masse et le poids en physique, l’oxydo-réduction en chimie… Les intervenants vont ainsi permettre aux apprenants de revoir des leçons, des règles et des lois en les leur explicitant, et ensuite leur proposer à travers des exercices de mettre en application ces connaissances. C’est ainsi qu’un élève en difficulté dans une matière sur des contenus qu’ils ne maîtrisent pas ou pas suffisamment pourra effectivement progresser. 

Les  stratégies d'apprentissage  sont parfois assimilées au soutien scolaire et aux cours particuliers, pourtant les stratégies d'apprentissages ne s’intéressent pas aux notions ni aux matières dans leurs spécificités, l'objectif de rendre conscientes pour l’apprenant les stratégies mentales qu’il met en place pour apprendre, quel que soit le domaine d’étude.

La Gestion Mentale (avec comme précurseur Antoine de La Garanderie) et la PNL se sont intéressées aux personnes qui réussissaient et ont modélisé leurs stratégies afin de les rendre reproductibles.

 

C’est ainsi que l’apprenant, à travers l’entretien, découvre qu’il « n’apprend pas de la même façon dans tous les domaines » ; il s’agit alors pour lui de comprendre comment il s’y prend pour réussir dans certaines matières et ensuite de transférer ses propres stratégies gagnantes dans les matières où il ne réussit pas encore.

 

De plus, la particularité de cette approche, ce n’est pas seulement comment l’apprenant s’y prend pour apprendre, c’est aussi quelles sont les « opérations mentales » spécifiques, explicites et précises qu’il doit mettre en place pour faire attention, mémoriser, comprendre, réfléchir et imaginer.

 

En effet, dire à un enfant de faire attention, de bien écouter, d’être concentré ne lui explique pas comment faire pour être attentif, bien écouter et être concentré !

Comment s’y prendre pour apprendre, quelles opérations mentales explicites mettre en place :

c’est tout l’enjeu de l’entretien pédagogique en stratégies d'apprentissage.

 

 Pour résumer, le soutien scolaire, les cours particuliers et le coaching scolaire ne s’opposent pas, ils se complètent : les uns s’intéressent aux « contenus » tandis que le coaching scolaire s’intéresse au « comment » en terme de stratégies mentales :

Comment s’y prendre pour apprendre et réussir !